jeudi 9 mai 2019

« Grande justice » et « grande politique ». La question de la médiation institutionnelle chez Nietzsche.

« Grande justice » et « grande politique » La question de la médiation institutionnelle chez Nietzsche     L’œuvre de Nietzsche est un labyrinthe où il fait bon se perdre. Une œuvre multiforme, riche en significations multiples, une œuvre qui met en avant les notions de perspective et d'interprétation et qui s'y soumet elle-même sous la forme assumée de l'aphorisme.   Dans les milliers de pages publiées ou dans les fragments posthumes, chaque affirmation nietzschéenne pourra trouver sous la... [Lire la suite]
mercredi 8 mai 2019

Condillac et la langue des Anciens

Condillac et la langue des Anciens   En 1758, Etienne Bonnot de Condillac, alors âgé de 44 ans, se rend à Parme où Louis XV l’envoie auprès de son petit-fils, le futur duc Ferdinand Ier (1751-1802), afin qu'il en fasse l'éducation. A son retour en France, il publiera le Cours d’études pour l'instruction du prince de Parme (1768-1775) qu’il a dispensé à l’infant durant près de dix années. Parmi les nombreux sujets abordés, Condillac rédigera une monumentale et méthodique histoire du monde, très documentée, dans laquelle nous... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 7 mai 2019

Corps et espace de l'art

Corps et espace de l'art La respiration originaire, entre les mots et les choses par Mathieu LAVARENNE   « Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images », disait Cocteau, dans Le sang d’un poète. Le philosophe et phénoménologue Maurice Merleau-Ponty affirmait que « l'homme est miroir pour l'homme »1. En effet, tout humain est miroir, machine à reflets, mimèsis du monde alentour : c’est-à-dire une « imitation-reproduction », ou plutôt un... [Lire la suite]