02 novembre 2014

Les conseils (d'Alsace) du Dr Guido BUTTCHERT

  AVERTISSEMENT - Une fois n'est pas coutume, un peu d'humour grinçant dans des pages trop sérieuses (faute avouée est à moitié pardonnée, non ?)... Toute ressemblance avec des événements réels ou avec des personnalités connues, comme Guy-Dominique Kennel (président du conseil général 67), Charles Buttner (président du conseil général 68) et Philippe Richert (président du conseil régional), est évidemment totalement fortuite.   GRAND JEU CONCOURS ! La piécette ci-dessous a besoin de vous et de vos idées pour en... [Lire la suite]
Posté par mlavarenne à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 septembre 2014

Retour du Conseil Unique d'Alsace et viol des citoyens : vers une crise de légitimité...

Retour du Conseil Unique d'Alsace et viol des citoyens Vers une crise de légitimité...     Après la trahison du traité de Lisbonne, après les coups d'Etat de la Troïka en Europe (Italie, Grèce, Chypre...), le retour décomplexé du Conseil d'Alsace sur la place publique, par les mêmes élus qui avaient porté le projet en 2013, montre une nouvelle fois combien nos élites semblent avoir perdu le sens de la démocratie et de la République. D'autant plus que la suppression de la condition de referendum pour permettre la fusion... [Lire la suite]
15 mars 2014

Ordinateurs de vote : questions aux candidats (municipales 2014)

Elections municipales des 23 et 30 mars 2014 Mulhouse – Riedisheim   Ordinateurs de vote Questions aux candidats et aux élus   Madame, Monsieur, L’utilisation des machines à voter a été autorisée en France en 1969. A l’époque il s’agissait de machines mécaniques ; or les machines agréées par le ministère de l’Intérieur en 2003 sont de véritables ordinateurs de vote qui éliminent la phase de dépouillement manuel remplacé par l’éjection d’un ticket de résultats qui doit faire foi à la clôture du scrutin (il est... [Lire la suite]
Posté par mlavarenne à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 février 2007

Brève typologie des régimes politiques

  Libérer notre réflexion sur la démocratie : un détour par la Grèce ancienne    Il suffirait de se référer à "la" Démocratie pour être automatiquement dans le camp du bien et du vrai. En dehors d’elle, point de salut : c’est la dictature, la régression monarchique ou le retour à l’aristocratie nobiliaire. Réduire la question institutionnelle à cette opposition binaire relève cependant d’une simplification qui empêche de percevoir les nuances de la réalité politique et stérilise le débat.   Derrière... [Lire la suite]
10 juin 2002

Remettre la politique debout

Remettre la politique debout Candidat aux élections législatives de juin 2002 pour le Pôle Républicain, voici l'argumentaire que j'ai rédigé en réponse aux sollicitations faites par l’association ATTAC à l'ensemble des prétendants à la députation.   1/ La République et la justice sociale Les démagogues de la gauche ou de la droite nous proposent de baisser les impôts… Ils se gardent bien de dire que cette baisse ne profitera qu’aux moins démunis. Oublie-t-on que les impôts sont un des piliers les plus robustes de la... [Lire la suite]
10 décembre 2001

Le fatalisme ne vaincra pas !

Le fatalisme ne vaincra pas ! Méditations sur le retrait du politique.   En ce temps où le dépit pointe son nez par la porte des mieux lotis (sans parler des sinistrés de Toulouse qui n’ont toujours pas de fenêtres), il est de bon ton de se signer de la croix du désespoir et, tout au plus, d’attendre une vie meilleure dans un futur fantasmatique voire dans un au-delà du monde. Combien de cyniques, combien de désabusés sont sortis des flancs de la bête ultralibérale ?! Et combien de temps encore nous faudra-t-il... [Lire la suite]
Posté par mlavarenne à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2001

Le sens de l'Etat ? (pouvoir et contre-pouvoir v.2)

Le sens de l'Etat ? (pouvoir et contre-pouvoir v.2) notes du 9 novembre 2001   Comment être "résistant" en ne concevant la politique que comme l'exercice d'un contre-pouvoir, comme pure réactivité, en s'imaginant que le pouvoir, nécessairement et en tant que tel, pervertit l'homme (c'est d'ailleurs de là que je viens) ? C'est une tradition marxiste, s'il en est, originée dans la conception protestante de la religion : de la même façon que chaque homme doit devenir son propre prêtre et que la médiation de l'institution... [Lire la suite]
16 octobre 2001

"Pouvoir et contre-pouvoir" : lettre à un ami altermondialiste

"Pouvoir et contre-pouvoir" Lettre à un ami altermondialiste   A l’heure où s’ouvrent les débats sur les présidentielles, comme tu le sais déjà, j’ai décidé de soutenir Jean-Pierre Chevènement. Ce dernier semble en effet le seul candidat à vraiment apporter un peu d'air au débat, par l’originalité de son positionnement, et à vouloir sérieusement s'attaquer à « la dictature des marchés financiers », comme il le dit lui-même. Il est aussi porteur de ce que veulent dire les mots de citoyen et de République, dans... [Lire la suite]