18 septembre 2014

Retour du Conseil Unique d'Alsace et viol des citoyens : vers une crise de légitimité...

Retour du Conseil Unique d'Alsace et viol des citoyens Vers une crise de légitimité...     Après la trahison du traité de Lisbonne, après les coups d'Etat de la Troïka en Europe (Italie, Grèce, Chypre...), le retour décomplexé du Conseil d'Alsace sur la place publique, par les mêmes élus qui avaient porté le projet en 2013, montre une nouvelle fois combien nos élites semblent avoir perdu le sens de la démocratie et de la République. D'autant plus que la suppression de la condition de referendum pour permettre la fusion... [Lire la suite]
31 août 2014

Le peuple ? Dehors ! - Suppression du referendum et retour du Conseil Unique d'Alsace

– Réforme territoriale – Suppression du référendum et retour du Conseil d'Alsace   Le peuple ? Dehors !   Dès le mois de juillet 2013, trois mois après l’échec cuisant de la consultation référendaire en Alsace du 7 avril (abstention invalidante dans le Bas-Rhin et 55% de non dans le Haut-Rhin), un amendement avait discrètement été déposé à l’Assemblée Nationale, dans le cadre du projet de loi sur la création des métropoles, visant à supprimer la condition de référendum pour les fusions de collectivités... [Lire la suite]
10 octobre 2011

Front républicain - Plateforme de rassemblement

Pour un rassemblement républicain   Explosion des inégalités, chômage de masse, désindustrialisation, panne de l’ascenseur social, émiettement de l’école… Au-delà même de ses aspects financiers et économiques, la crise que nous traversons actuellement est aussi, et peut-être avant tout, morale et politique. Divorce grandissant entre un peuple, qui oscille entre indifférence, abstention, vote protestataire, fatalisme, dégoût ou cynisme, et des élites ayant perdu le sens de l’intérêt général, et qui appartiennent désormais à une... [Lire la suite]
22 juin 2011

La question européenne

Il est urgent que la France pèse de tout son poids pour réformer le cadre institutionnel européen, mais ce ne sera pas facile, ne nous le cachons pas. En attendant, il faut au moins veiller à ce que nous ne nous enfoncions pas plus dans le gouffre. Il nous faut trouver une solution honorable et modérée à la fuite en avant actuelle, et remplacer la finalité de l’intégration fédérale par celle des coopérations renforcées, sans caractère obligatoire. Cela induirait que les orientations des différents pays reprendront du sens à être... [Lire la suite]
20 mai 2005

Quelques articles pour dire "non" au Traité Constitutionnel Européen

Avant d’aller voter le 29 mai… Quelques articles suffisent à dire « non »   On dit parfois que les Français s’apprêtent à voter le 29 mai, sans avoir lu l’intégralité du texte (certes très long et très indigeste) soumis aux électeurs. Mais il n’est point besoin d’en lire l’intégralité pour se faire une idée suffisamment précise de ses lignes directrices. Et dire « non », on ne peut plus rationnellement, en toute connaissance de cause.   Constitution ou Traité ? « Traité établissant... [Lire la suite]
09 novembre 2001

Le sens de l'Etat ? (pouvoir et contre-pouvoir v.2)

Le sens de l'Etat ? (pouvoir et contre-pouvoir v.2) notes du 9 novembre 2001   Comment être "résistant" en ne concevant la politique que comme l'exercice d'un contre-pouvoir, comme pure réactivité, en s'imaginant que le pouvoir, nécessairement et en tant que tel, pervertit l'homme (c'est d'ailleurs de là que je viens) ? C'est une tradition marxiste, s'il en est, originée dans la conception protestante de la religion : de la même façon que chaque homme doit devenir son propre prêtre et que la médiation de l'institution... [Lire la suite]
16 octobre 2001

"Pouvoir et contre-pouvoir" : lettre à un ami altermondialiste

"Pouvoir et contre-pouvoir" Lettre à un ami altermondialiste   A l’heure où s’ouvrent les débats sur les présidentielles, comme tu le sais déjà, j’ai décidé de soutenir Jean-Pierre Chevènement. Ce dernier semble en effet le seul candidat à vraiment apporter un peu d'air au débat, par l’originalité de son positionnement, et à vouloir sérieusement s'attaquer à « la dictature des marchés financiers », comme il le dit lui-même. Il est aussi porteur de ce que veulent dire les mots de citoyen et de République, dans... [Lire la suite]