16 avril 2007

La globalisation, l’Europe et la politique étrangère : les grands absents de la campagne

  Emmanuel Todd : une démystification du libre échange (vidéo - 19’58") Emmanuel Todd est un sociologue, historien et démographe, qui s’exprime peu dans les médias. Interrogé sur RMC le 4 avril dernier, il a livré ses analyses concernant la vacuité de la campagne électorale, dont les principaux protagonistes évacuent les questions fondamentales, la première d’entre elles étant le dogme du libre échange. Bataillant contre ceux qui considèrent que la mondialisation est un phénomène inéluctable devant lequel les politiques... [Lire la suite]
Posté par mlavarenne à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mai 2005

Quelques articles pour dire "non" au Traité Constitutionnel Européen

Avant d’aller voter le 29 mai… Quelques articles suffisent à dire « non »   On dit parfois que les Français s’apprêtent à voter le 29 mai, sans avoir lu l’intégralité du texte (certes très long et très indigeste) soumis aux électeurs. Mais il n’est point besoin d’en lire l’intégralité pour se faire une idée suffisamment précise de ses lignes directrices. Et dire « non », on ne peut plus rationnellement, en toute connaissance de cause.   Constitution ou Traité ? « Traité établissant... [Lire la suite]
09 novembre 2001

Le sens de l'Etat ? (pouvoir et contre-pouvoir v.2)

Le sens de l'Etat ? (pouvoir et contre-pouvoir v.2) notes du 9 novembre 2001   Comment être "résistant" en ne concevant la politique que comme l'exercice d'un contre-pouvoir, comme pure réactivité, en s'imaginant que le pouvoir, nécessairement et en tant que tel, pervertit l'homme (c'est d'ailleurs de là que je viens) ? C'est une tradition marxiste, s'il en est, originée dans la conception protestante de la religion : de la même façon que chaque homme doit devenir son propre prêtre et que la médiation de l'institution... [Lire la suite]
20 octobre 2001

L’histoire continue… - A propos des thèses de Francis Fukuyama

L’histoire continue… A propos des thèses de Francis Fukuyama et de l'avenir de la République   Que le philosophe américain Francis Fukuyama publie un article[1] pour réitérer sa principale thèse sur la « fin de l’histoire » incite à saisir la balle au bond et à ouvrir le débat que l'union sacrée contre le terrorisme tend à éclipser à coup de grotesques amalgames. Réflexions sur le tas. Dans un même sac, le terrorisme, l'anti-américanisme, l'anti-sémitisme, les mouvements soi-disant anti-mondialisation, voire... [Lire la suite]