jeudi 9 mai 2019

« Grande justice » et « grande politique ». La question de la médiation institutionnelle chez Nietzsche.

« Grande justice » et « grande politique » La question de la médiation institutionnelle chez Nietzsche     L’œuvre de Nietzsche est un labyrinthe où il fait bon se perdre. Une œuvre multiforme, riche en significations multiples, une œuvre qui met en avant les notions de perspective et d'interprétation et qui s'y soumet elle-même sous la forme assumée de l'aphorisme.   Dans les milliers de pages publiées ou dans les fragments posthumes, chaque affirmation nietzschéenne pourra trouver sous la... [Lire la suite]
mercredi 8 mai 2019

Condillac et la langue des Anciens

Condillac et la langue des Anciens   En 1758, Etienne Bonnot de Condillac, alors âgé de 44 ans, se rend à Parme où Louis XV l’envoie auprès de son petit-fils, le futur duc Ferdinand Ier (1751-1802), afin qu'il en fasse l'éducation. A son retour en France, il publiera le Cours d’études pour l'instruction du prince de Parme (1768-1775) qu’il a dispensé à l’infant durant près de dix années. Parmi les nombreux sujets abordés, Condillac rédigera une monumentale et méthodique histoire du monde, très documentée, dans laquelle nous... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 5 décembre 2018

La Technique du coup d’État - Lecture de Curzio Malaparte

La Technique du coup d’État Lecture de Curzio Malaparte Article initialement paru dans la revue littéraire Accattone n°VI (premier semestre 2018) Oui, c’est vrai. Curzio Malaparte était fasciste. Il l’était. Ou, plus précisément, il l’a été, durant sa jeunesse agitée, encarté au tout nouveau Parti National Fasciste, de 1921, année de sa création, jusqu’en 1931, quatre ans avant l’alliance avec Hitler. Il a notamment vécu de près la marche sur Rome et la prise de pouvoir par Mussolini en 1922. Mais, avant tout, c’était un homme... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 23:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 21 août 2014

L’homme, la brute et l’animal

Voici le texte d'accompagnement du spectacle d'été des Mattagumber des Mooslargue qui a eu lieu du 12 au 16 août 2014, sur la thématique des Enfers. Des photos et de nombreux articles de presse sur le blog de la troupe.   "Le Banquet de BelzéButh" - Spectacle de plein air   « L’homme, la brute et l’animal » Mise en bouche pour les spectateurs arrivés en avance…     Eternelle question, que l’on soit croyant ou non (car ce spectacle est purement laïque) : si un Dieu pleinement bon et tout... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 21 avril 2012

Les leçons de l’Histoire

Les leçons de l’Histoire   Alors que l’Histoire disparaît tout simplement et si scandaleusement du programme obligatoire de terminale S, alors aussi que des lois mémorielles tendent à l’instrumentaliser en établissant un point de vue officiel sur des événements historiques, posons-nous quelques questions de fond pour éclairer le débat. Pouvons-nous véritablement apprendre quelque chose de l’Histoire ? Nous donne-t-elle des leçons ? Sommes-nous condamnés à répéter les erreurs du passé ? Ou bien la matière... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 14:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 9 juillet 2011

Rabelais et l’éducation

  Rabelais et l’éducation Bel exemple que celui de Rabelais pour saisir le dossier de l’école à bras le corps. Car, bien avant Nietzsche, l’auteur de Pantagruel et de Gargantua met en exergue, de façon érudite et truculente à la fois, ce qu’il peut et doit y avoir de gai dans le savoir, affirmant la nécessaire cohabitation des plaisirs du corps avec ceux de l’esprit.   Soif de savoir, gloutonnerie intellectuelle, les livres de Rabelais sont une mise en scène, voire une mise en pratique, du plaisir grandiose de la... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 19 décembre 2010

Jacqueline de Romilly, porte-flambeau des Humanités

Adieu et merci C’est avec grande émotion que je viens d'apprendre le décès de l’académicienne Jacqueline de Romilly, ce 18 décembre 2010, à l’âge vénérable de 97 ans. Femme au grand cœur, au sens que lui donnaient les grecs anciens, c’est-à-dire femme de courage et de conviction, elle a porté haut, très haut, et avec ténacité, le flambeau des Humanités (les classiques, le latin, le grec ancien surtout) en un siècle qui a pourtant vu leur lente décrépitude tout en tenant hypocritement le discours pavlovien du progrès. Hommage... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 20 février 2007

Brève typologie des régimes politiques

  Libérer notre réflexion sur la démocratie : un détour par la Grèce ancienne    Il suffirait de se référer à "la" Démocratie pour être automatiquement dans le camp du bien et du vrai. En dehors d’elle, point de salut : c’est la dictature, la régression monarchique ou le retour à l’aristocratie nobiliaire. Réduire la question institutionnelle à cette opposition binaire relève cependant d’une simplification qui empêche de percevoir les nuances de la réalité politique et stérilise le débat.   Derrière... [Lire la suite]
vendredi 3 octobre 2003

Etude sur la laïcité

La laïcité pour une véritable fraternité« Je le dis et je le répète, ce que nous voulons c’est la liberté partout et en premier lieu la liberté de conscience assurée pour tous ; mais avant tout, par-dessus tout, nous considérons que la mise en œuvre de la liberté de conscience consiste d’abord à mettre l’Etat, les pouvoirs publics en dehors et au-dessus des dogmes et des pratiques des différentes confessions religieuses, à mettre la France à l’abri aussi bien des empiètements du sacerdoce que de l’empire. C’est là le commencement et... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 10 juillet 2002

L’œil de l’âme

L’œil de l’âme   Œuvre des yeux, œuvre du regard, pour l’amour des formes et des couleurs, par goût des choses.   « Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images », disait Cocteau, dans Le sang d’un poète. Or, comme tout individu, comme tout humain, je suis un miroir, une machine à reflets, une mimèsis du monde alentour (c’est-à-dire une imitation-reproduction ou plutôt un imitateur-reproducteur, en traduisant le sens dynamique de ce terme grec qui traverse notre histoire).... [Lire la suite]
Posté par lavarenne math à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,